Call Toll Free - 1-844-748-7884

LEÇON 23 – ‘VOUS LES RECONNAITREZ A LEURS FRUITS’

///LEÇON 23 – ‘VOUS LES RECONNAITREZ A LEURS FRUITS’
LEÇON 23 – ‘VOUS LES RECONNAITREZ A LEURS FRUITS’2018-05-01T01:41:09+00:00

PARTIE C: ‘VOUS LES RECONNAITREZ A LEURS FRUITS’

« Vous, par contre, vous êtes une race élue, un sacerdoce royal, une nation sainte, un peuple recheté, afin d’annoncer les vertus de celui qui vous a appelés des ténèbres à son admirable lumière . » 1 Pierre 2 : 9. Un vrai chrétien est incapable de dissimuler qu’il est un adepte du doux et humble Jésus. Et il ne voudra pas le cacher ! Cela se voit de soi-même dans chaque aspect de sa vie. Dieu conçoit que son peuple soit particulier dans chaque voie – ni snob, ni Pharisien, pensant être mieux que les autres, tout en étant différent de ses contemporains sur la terre, comme leur maître est différent de Satan.

Qu’est-ce que cela signifie être ‘un peuple élu’ ou ‘un peuple mis à part’ ? Cette implication actuelle nous fait penser à quelqu’un de bizarre, d’étrange ou de différent. Le peuple de Dieu sera différent, mais pas nécessairement bizarre ou étrange. Le mot ‘élu’ dans dans le verset ci-dessus vient du mot grec ‘eklekto’ qui signifie littéralement ‘une acquisition’, ‘un choix’ ou ‘un peuple que Dieu a acquis pour lui-même.’

C’est une répétition du principe établi dans 1 Corinthiens 6 : 19-20 : « Ne savez- vous pas ceci : votre corps est le temple de Saint-Esprit qui est en vous et que vous avez reçu de Dieu, et que vous n’êtes pas à vous-mêmes ? Car vous avez été rachetés à grand prix. Glorifiez donc Dieu dans votre corps et dans votre esprit qui appartiennent à Dieu ! »

Un chrétien, qui renaît, a des goûts et des aversions qui sont très différents de ceux de quelqu’un qui ne professe pas le christianisme. Ses espérances, ses joies et ses ambitions ont été changées. Au lieu de chercher l’éloge des hommes, il cherche l’approbation de Dieu. Tout son comportement a été rendu nouveau par Christ. Les endroits où il ira seront seulement ceux où il pourra prendre Jésus avec lui. Dans cette leçon nous allons approfondir quelques-unes de ces différences. La clé est trouvée dans 1 Corinthiens 10. 31 : « Soit donc que vous mangiez, soit que vous buviez, et quoi que vous fassiez, faites tout pour la gloire de Dieu. »

AMUSEMENTS, DIVERTISSEMENTS…

Un chrétien, dans le coeur duquel Christ demeure, évitera tous les lieux d’amusements qui ont à leur programme les oeuvres du péché ou de la chair. « Or les oeuvres de la chair sont évidentes, c’est à dire inconduite, impureté, débauche, idolâtrie, magie, hostilités, discorde, jalousie, fureurs, rivalités, divisions, partis-pris, envie, ivrognerie, orgies et choses semblables. Je vous préviens comme je l’ai déjà fait : ceux qui se livrent à de telles pratiques n’hériteront pas du royaume de Dieu. » Galates 5 : 19-21. Voir aussi 1 Pierre 4 : 1-4. Ainsi il évitera le théâtre, la danse, et les choses semblables.

Le chrétien trouve du plaisir dans de bons et sains plaisirs. « Au reste, frères, que tout ce qui est vrai, tout ce qui est honorable, tout ce qui est juste, tout ce qui est pur, tout ce qui est aimable, tout ce qui mérite l’approbation, ce qui est vertueux et digne de louange, soit l’objet de vos pensées. » Philippiens 4 : 8.

L’attention d’un chrétien ne sera pas portée sur la compétition dans le domaine des sports, parce qu’il participe lui-même à la compétition pour le plus haut prix disponible pour l’humanité – la vie éternelle. Voir 1 Corinthiens 9 : 24-25.

…ET FETES

Un chrétien va aussi se garder de tout empiétement sur sa foi par les influences païennes. De nombreuses fêtes populaires sont d’origine païenne. Nous avons déjà noté cela dans les leçons précédentes au sujet du jour de repos de Dieu qui a été porté du 7ème jour au 1er jour, un changement pour lequel il n’y a aucune autorité scripturale, mais qui a été adopté à partir de l’adoration du soleil par les païens. Notez aussi ce qui suit : « Ainsi parle l’Eternel : n’imitez pas la conduite des nations, et ne soyez pas terrifiés par les signes du ciel, parce que les nations en ont la terreur. Car les coutumes des peuples ne sont que vanité. On coupe l’arbre dans la forêt ; la main de l’ouvrier le travaille avec la hache ; on l’embellit avec de l’argent et de l’or, on le fixe avec des clous, au marteau, pour qu’il ne vacille pas. » Jérémie 10 : 2-4. Beaucoup de preuves peuvent être apportées pour montrer que la célébration de Noël – ainsi que celle de beaucoup d’autres fêtes – a son origine dans l’idolâtrie. Au lieu des grandes festivités et de l’ivresse, le chrétien cherchera les simples et saines joies des cieux.

L’HABILLEMENT

De plus, un chrétien doit refléter l’image de Dieu dans son habillement et dans son comportement. Simplicité, modestie, et bon goût caractériseront son aspect extérieur. « N’ayez pas pour parure ce qui est extérieur : cheveux tressés, ornements d’or, manteaux élégants, mais la parure cachée du coeur, la parure personnelle inaltérable d’un esprit doux et tranquille ; voilà qui est d’un grand prix devant Dieu. » 1Pierre 3 : 3-4. Ce texte pousse le chrétien à éviter les bijoux et les vêtements criards. Le maquillage aussi n’est pas naturel et tend à attirer l’attention sur celui qui est maquillé, plutôt que sur Dieu.

Rien n’est plus beau qu’une beauté naturelle qui se montre par la bonté, la bienveillance et le véritable amour chrétien. Une grande décoration extérieure indique souvent un vide intérieur. La Bible nous donne d’autres instructions sur la façon dont Dieu souhaite que ses enfants soient habillés : « De même aussi, que les femmes, vêtues d’une manière décente, avec pudeur et modestie, se parent, non pas de tresses ou d’or, ou de perles, ou de toilettes somptueuses, mais d’oeuvres bonnes, comme il convient à des femmes qui font profession de piété. » 1 Timothée 2 : 9-10.

C’est un des signes des derniers jours, que la modestie soit à peine comprise. C’est le résultat du péché. Adam et Eve ont ressenti le besoin de recouvrir leur nudité après avoir péché, et quand ils ont perdu leur vêtement de lumière ils se sont couverts de feuilles de figuier. Mais Dieu n’était pas satisfait d’un tel vêtement. Il leur fit des habits de peau, pour les vêtir. Voir Genèse 3 : 7, 21.

Dieu est aussi mécontent des parures de ‘feuilles de figuier’ d’aujourd’hui. La modestie exige, de quelqu’un se tenant debout ou assis, qu’il soit correctement vêtu. Une telle modestie n’est possible que si le vêtement a une longueur et un style convenable. Les décolletés, les dos nus, les blouses et les robes sans manches, les tissus transparents, et les vêtements étroits sont non seulement peu modestes, mais aussi souvent malsains ! De plus, « Une femme ne portera pas un habillement d’homme, et un homme ne mettra pas des vêtements de femme ; en effet, quiconque fait cela est en horreur à l’Eternel, ton Dieu. » Deutéronome 22 : 5.

Même le style de la coiffure donne une indication de la parenté avec Dieu. « La nature elle-même ne vous enseigne-t-elle pas que c’est une honte pour l’homme de porter de longs cheveux, mais que c’est une gloire pour la femme d’en porter ? En effet la chevelure lui a été donnée en guise de voile. » 1 Corinthiens 11 : 14-15.

LA SANTE

Un autre des signes qui identifie le chrétien c’est que, se rappelant que son corps est le temple du Saint-Esprit, il vivra sa vie d’une manière saine. Pourquoi un chrétien doit-il être soucieux de vivre sainement ?

  1. Nous le devons à Dieu. 1 Corinthiens 6 : 18-20.
  2. Nous le devons à tous ceux qui sont autour de nous, particulièrement à notrefamille et à nos amis. Romains 14 : 7.
  3. Nous le devons à nous-mêmes. 3 jean 2.
  4. Cela nous aidera à éviter la destruction finale. 1 Corinthiens 3 : 16-17.
  5. C’est la volonté de Dieu que l’homme soit en bonne santé. Romains 12 : 1.

Il y a huit éléments essentiels pour obtenir une bonne santé : 1) l’air pur, 2) la lumière du soleil, 3) la nourriture appropriée, 4) l’eau pure, 5) l’exercice, 6) le repos physique, 7) les pensées en paix et la joie de l’esprit, 8) l’obéissance aux lois physiques.

Quand Dieu a créé l’homme, son intention était que l’esprit humain contrôle le corps, et non le contraire. Pour garder correctement cette relation, une personne doit apprendre la tempérance dans tous les domaines de la vie.

«Tout lutteur s’impose toute espèce d’abstinences; eux, pour recevoir une couronne corruptible, nous, pour une couronne incorruptible. Moi donc, je cours, mais non pas à l’aventure ; je donne des coups de poing, mais non pour battre l’air. Au contraire, je traite durement mon corps et je le tiens assujeti, de peur, après avoir prêché aux autres, d’être moi-même disqualifié. » 1 Corinthiens 9 : 25-27.

LE MANGER ET LE BOIRE

Puisque notre état de santé affecte directement notre esprit, la nourriture que nous absorbons devrait rendre gloire à Dieu. 1 Corinthiens 10 : 31. Quelle nourriture Dieu a- t-il créée au commencement pour que l’homme se nourrisse ? « Dieu dit : Voici que je vous donne toute herbe porteuse de semence et qui est à la surface de toute la terre, et tout arbre fruitier porteur de semence. Ce sera votre nourriture. » Genèse 1 : 29 ; 3 : 18. C’était la nourriture de l’homme à l’origine, elle était strictement végétarienne ; en de simples termes elle se composait de fruits, de céréales, de noix et de légumes. Ce régime a fait que les hommes ont vécu plus de 900 ans !

C’est à partir du moment où la végétation a été détruite, au temps du déluge, à l’époque de Noé, qu’il a été permis à l’homme de manger de la viande, et cela eut pour résultat la diminution de la longévité de l’homme. Même lorsque la viande fut permise, cela ne fut accordé qu’avec certaines restrictions. 1) Seuls les animaux purs devaient être mangés. Les animaux purs furent pris à bord de l’arche, sept couples de chaque, pour qu’ils puissent être sacrifiés et mangés après que Noé et sa famille auraient quitté l’arche, et il fut accordé à l’homme la permission de manger de la viande. Genèse 7 : 2, Lévitique 11 : 2-3. 2) Elle devait être mangée sans le sang. Genèse 9 : 4. 3) Elle devait être mangée sans la graisse. Lévitique 3 17 ; 7 : 23.

Avec l’accroissement important des maladies chez les animaux, et sa répercussion chez l’homme, le mieux c’est de retourner au régime végétarien, qui était le plan originel de Dieu. En outre, cela est plus économique et encourage à un sage emploi des profits de l’agriculture et des produits alimentaires rares. La science moderne a trouvé qu’il est possible d’obtenir toutes les substances nutritives nécessaires à partir d’un pur régime végétarien – et de plus, qu’il apporte des bénéfices importants. Il n’est pas nécessaire d’ôter la vie à des créatures de Dieu pour festoyer sur leurs corps morts.

De plus, le chrétien désirera s’abstenir de toutes les autres satisfactions préjudiciables, et des nourritures qui sont nuisibles pour le corps, telles que le poisson, la volaille, les graisses animales, les épices fortes, le chocolat et les aliments raffinés, les fromages qui sont difficiles à digérer et par conséquent malsains. Voici quelques exemples de boissons malsaines : les boissons alcoolisées, le thé, le café, et de nombreuses boissons gazeuses. Comme règle générale pour la santé, c’est mieux de garder un régime aussi proche de la nature que possible, et de l’utiliser de la manière dont l’a préparé la nature. De plus en plus, des gens conscients de leur alimentation refusent ce qui est trop raffiné et transformé. Les grains complets naturels doivent être préférés. Le tabac et les médicaments dangereux causent à la société moderne des problèmes de santé.

Un chrétien sincère sera, précisément, ce qu’il professe être – comme Christ, un chrétien aimable et aimant, un vrai représentant du Roi des cieux. Chaque chose qu’il dit et qu’il fait reflètera la ressemblance à son Sauveur. Personne ne sera capable de douter qu’il n’a été avec Jésus!

By continuing to use the site, you agree to the use of cookies. more information

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close