LEÇON 17 – CHRIST NOTRE JUSTICE

///LEÇON 17 – CHRIST NOTRE JUSTICE
LEÇON 17 – CHRIST NOTRE JUSTICE2018-05-01T16:27:11+00:00

LEÇON 17 PARTIE C CHRIST NOTRE JUSTICE

Dans cette troisième partie, nous allons examiner les applications pratiques de la relation personnelle de l’homme avec son Créateur et Sauveur. Au fur et à mesure que nous étudions, nous devons garder constamment à l’esprit le fait que le salut n’est pas le résultat d’efforts humains pour plaire et obéir à Dieu, mais un don gratuit. Néanmoins, les bonnes oeuvres sont le fruit naturel d’un complet abandon à Jésus. Nous sommes sauvés par grâce, à travers la foi dans le Fils de Dieu. Et puisque, « Il en est ainsi de la foi : si elle n’a pas d’oeuvres, elle est morte en elle-même. » Jacques 2 : 17-18, toutes ces facettes sont mises ensemble pour faire de l’homme un parfait chrétien, et il est alors une bénédiction pour ses semblables et un plaisir pour Dieu.

Dans cette leçon nous avons la plus belle de toutes les études trouvées dans les Ecritures, car nous y apprendrons ce que nous pouvons attendre de Jésus-Christ et ce qu’il attend de nous pour notre salut éternel.

NOUS SOMMES PECHEURS

Cette prise de conscience est le premier pas vers notre salut, et même ceci est un don de Dieu, puisque sans le travail divin du Saint-Esprit dans le coeur, l’homme ne ferait jamais tout seul ce premier pas important. « Selon qu’il est écrit : Il n’y a pas de juste, pas même un seul ; nul n’est intelligent, nul ne cherche Dieu ; tous sont égarés, ensemble ils sont pervertis, il n’en est aucun qui fasse le bien, pas même un seul. » « …tous ont péché et sont privés de la gloire de Dieu. » Romains 3 : 10-12, 23. En outre, nous sommes désemparés pour faire quoi que ce soit afin de changer notre condition. C’est tout aussi impossible pour nous de vaincre le mal par notre propre force que pour le léopard de changer ses taches ou pour l’Ethiopien de changer sa peau. Jérémie 13 : 23. Comme Paul, nous ressentons le conflit intérieur et le sentiment de faiblesse que le péché nous apporte.

« Malheureux que je suis ! Qui me délivrera de ce corps de mort ? » Romains 7 : 24. Toutefois le but du chrétien est la perfection. « Soyez donc parfaits, comme votre Père céleste est parfait. » Matthieu 5 : 48. Comment cela est-il possible ?

QUE DEVONS-NOUS FAIRE POUR ÊTRE SAUVES ?

Il n’y a pas de plus poignante supplication dans les Saintes Ecritures que le tendre appel de Dieu aux pécheurs, dans Esaïe 1 : 18 « Venez et plaidons ! dit l’Eternel. Si vos péchés sont comme le cramoisi, ils deviendront blancs comme la neige ; s’ils sont rouges comme l’écarlate, ils deviendront comme de la laine. » Dieu promet une complète purification et un renouveau ! Nous devons d’abord écouter la voix tendre de Dieu et nous repentir de nos péchés, ensuite nous devons les confesser et recevoir le pardon et la purification que Dieu nous promet.

QUE FAIT DIEU POUR NOUS ?

Il a promis de nous donner un nouveau coeur et un nouvel esprit ! « Je vous donnerai un coeur nouveau et je mettrai en vous un esprit nouveau ; j’ôterai de votre chair le coeur de pierre et je vous donnerai un coeur de chair. » Ezéchiel 36 : 26. Nous pouvons recevoir la justice de Christ par la foi. Christ justifie, ou pardonne tous les péchés passés de ceux qui croient en lui et se repentent. Nous ne pouvons jamais nous justifier nous-mêmes. Seul Celui qui est sans péché, qui a porté toute la pénalité du péché – la mort – pour chaque homme, peut satisfaire aux exigences de l’immuable loi de Dieu. Romains 3 : 22-26.

LA CROISSANCE CHRETIENNE

Une fois que nous réalisons que nos péchés sont pardonnés, nous sommes délivrés de ce lourd fardeau de culpabilité qui accable le pécheur. La culpabilité provoque bien des conflits intérieurs et une frustration qui se manifestent fréquemment par des maladies à la fois mentales et physiques. Beaucoup de crimes sont commis parce qu’un individu se sent coupable, et, une fois accomplis, ces actes apportent un fardeau toujours plus lourd de culpabilté. Est-il donc étonnant de constater que les hôpitaux et les prisons soient toujours remplis ? Mais lorsque nous venons à Jésus, il nous libère complètement de la culpablité – c’est une purification totale ! Nous pouvons devenir ‘blancs comme la neige’ ! Ceux qui marchent selon l’Esprit ne sont pas condamnés. Romains 8 : 1.

Une fois pardonnés, alors, nous devons avancer, par la foi vers la perfection, oubliant les erreurs du passé tout en nous rappelant les leçons que nous avons apprises, afin que les péchés ne soient plus répétés. Philippiens 3 : 13-15. Chaque jour, à mesure que nous regardons à Christ, nous croîtrons selon sa ressemblance et nous serons transformés à son image, de gloire en gloire. 2 Corinthiens 3 : 18.

« Qu’est-ce que la justification par la foi ? C’est l’oeuvre de Dieu qui jette la gloire de l’homme dans la poussière, et qui fait pour l’homme ce qui n’est pas en son pouvoir de faire par lui-même. » – A.G.Daniells, Christ notre justice, p. 74.

La justification, ou le pardon des péchés passés, c’est l’oeuvre d’un instant. Mais la sanctification ou le fait d’être saint jour après jour c’est l’oeuvre de toute une vie ! 1 Jean 1 : 6-7 illustre comment nous devons marcher dans la lumière avec Christ qui nous purifie quotidiennement de nos péchés. «Si nous disons que nous sommes en communion avec lui, et que nous marchions dans les ténèbres, nous mentons et nous ne pratiquons pas la vérité. Mais si nous marchons dans la lumière, comme il est lui-même dans la lumière, nous sommes en communion les uns avec les autres, et le sang de Jésus son Fils nous purifie de tout péché. » Chaque homme appartient soit à la catégorie des êtres sauvés, ou des saints, soit à la catégorie des perdus, ou des impies. Et lorsque les paroles d’Apocalypse 22 : 11 seront proclamées par Christ, il ne sera plus possible pour une personne de passer d’une catégorie à l’autre. Voir 1 Corinthiens 10 : 12 ; Actes 3 : 19.

A mesure que, par la foi nous donnons tout à Christ – notre coeur, notre volonté, notre service – nous recevons de la même manière tout ce qu’il a à offrir : la plénitude de sa personne, sa bénédiction quotidienne, sa force, sa pureté et sa justice. Il sera à nous entièrement !

LES TROIS ETAPES DU SALUT

Temps passé : La justification. La grâce et le salut nous ont été donnés avant que le monde ne commençât : 2 Timothée 1 : 9. Christ fut immolé dès la création du monde. Apocalypse 13 : 8. Nous avons été justifiés par la foi. Romains 5 : 1. Ceci est la justification – nous sommes sauvés.

Temps présent : La sanctification. Après avoir été réconciliés (justifiés), nous sommes sauvés par la vie de Christ – en modelant nos vies sur la sienne. Romains 5 :10.

Ceci est accompli par les expériences et les épreuves qu’il permet que nous subissions pour nous purifier de toute imperfection. 1 Pierre 1 : 6-7. Nous devons devenir conformes à l’image du Christ. Romains 8 : 29. Nous sommes transformés à l’image du Christ, en le contemplant. 2 Corinthiens 3 : 18. C’est la sanctification – nous sommes en train d’être sauvés.

Temps futur : La glorification. Lorsque Christ apparaîtra, nous serons semblables à lui. 1 Jean 3 : 2. Quand il viendra la seconde fois, nous recevrons le salut. Hébreux 9 : 28. Le salut sera révélé dans les derniers temps. 1 Pierre 1 : 3-5. C’est la glorification – nous serons sauvés.

Ainsi, sans Christ et, en tant que pécheurs, nous ne pouvons rien faire de nous- mêmes ; mais par la justice de Christ, donnée gratuitement et vivant en nous, nous pouvons atteindre le but de la perfection. Merveilleux amour !

By continuing to use the site, you agree to the use of cookies. more information

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close